cliquez sur le plan

Présentation de la Mairie de Bouaké

Bouaké a été érigé en commune mixte par l’arrêté général N °02603 du 05 juin 1953 qui fixa les limites de la commune Le 18 juillet 1953, Bouaké fut élevée du nom de JEAN Ramander (de 1953-1957).

Bouaké est membre de l'Union des villes et communes de Côte d’Ivoire, de l'Union des villes africaines et de l’Association internationale des maires francophones dont le président actuel est Bertrand Delanoë. Elle est également membre de la Fédération Mondiale des Cités Unies (FMCU).

La municipalité est devenue autonome en 1969. En 1978 une loiinstitua 27 communes de plein exercice sur le territoire du pays. C'est en application de cette nouvelle organisation que Michel Konan Blédou du PDCI-RDA fut élu maire en 1980 pour succéder à Djibo Sounkalo qui lui est le premier Maire de la commune de Bouaké (de 1957à 1980) (PDCI-RDA). Il est réélu en 1985 pour un second et dernier mandat. En 1990, Antoine Konan, du même parti politique, est élu maire de Bouaké. Cinq plus tard Denis Konan, également membre du PDCI-RDA, est élu maire de Bouaké. Aux élections municipales de 2000, Fanny Ibrahima, du RDR, est élu maire de la ville et il devient ainsi le premier maire n'étant pas du PDCI-RDA, l'ancien parti unique au pouvoir dans le pays pendant 35 ans. Aux élections locales de 2013, les premières depuis la fin de la crise politico-militaire en Côte d'Ivoire, Nicolas Youssouf Djibo est à son tour élu maire de la ville en tant que candidat indépendant.

LISTE DES MAIRES SUCCESSIFS

 Date d'élection   Identité   Parti

  De 1960 à 1980


M. Djibo Sounkalo

PDCI-RDA

  De 1980 à 1990


M. Michel Konan Blédou

PDCI-RDA

  De 1990 à 1995


M. Antoine Konan

PDCI-RDA

  De 1995 à 2000


M. Denis Konan

PDCI-RDA

  De 2000 à 1013


M. Fanny Ibrahima

RDR

  Depuis le 21 avril 2013


M. Nicolas Djibo

 RHDP

 

Source : Mairie de Bouaké

Faire un commentaire