cliquez sur le plan

La Dynamique démographique de la commune de Bouaké

À la création de la ville, en 1910, Bouaké était essentiellement peuplée d'autochtones baoulé, d'africains émigrés et de troupes sous l'uniforme français. À l'indépendance de la Côte d'Ivoire, en 1960, les habitants étaient au nombre de 60 000. Dix ans plus tard cette population a doublé grâce à une immigration issue des pays voisins (Guinée Conakry, Mali, Burkina Faso, Niger et Sénégal) et à une forte natalité. La population Bouakéenne, est constituée essentiellement de Baoulés originaire du Ghana. Étant la deuxième ville la plus peuplée de la Côte d'Ivoire, Bouaké a bénéficié d'une immigration extranationale et d'une assez forte immigration régionale des peuples Dioula, Agni, Akyé, Bété, Mossi…


Depuis 1960, la Côte d’Ivoire a procédé à 4 recensements généraux de la population et de l'habitat (RGPH), se sont déroulées en 1975, 1988, 1998 et le dernier en 2014. Après le dernier recensement ivoirien de 2014 qui a révèlent que la Côte d’Ivoire compte désormais 23 millions d’habitants dont 17.172.297 d’Ivoiriens, soit 75,8% et 5.491.972 d’étrangers, soit 24,2% de la population, la ville de Bouaké vient en deuxième position avec 542 000 habitants après Abidjan (4 707 000 Habitants) et avant les villes de Daloa (266.000 habitants), Korhogo (245.000 habitants) et Yamoussoukro (207.000 habitant) et San Pedro (174.000 habitants).



En effet, depuis la grave crise socio-politique qu’a connue la Côte d’ Ivoire en septembre 2002, la population de Bouaké a beaucoup baissé.

Cependant, relativement au recensement général de la population et de l’habitat de 1998 qui indiquait que la population de Bouaké était de 461 618 habitants, nous pouvons donc dire que la commune renait petit à petit de ces cendres avec la reprise progressive de la vie socio-économique.

Source : Mairie de Bouaké

Faire un commentaire