cliquez sur le plan

Nous sommes sur la bonne voie

?DJIBO Youssouf Nicolas, Maire de la Commune de Bouaké

'' NOUS SOMMES SUR LA BONNE VOIE ''

Permettez-moi, chers internautes, de vous souhaiter le traditionnel AKWABA sur le site internet de la commune de Bouaké.

Bienvenu à Toutes et à Tous sur cet espace dédié à notre cité.
Si vous lisez ces lignes, c’est que nous avons remporté notre premier pari. C'est-à-dire amener tous les peuples du monde à visiter notre chère et belle cité en un clic. Nous sommes convaincus que ce ne sera pas la dernière fois et que vous y reviendrez, car, Bouaké est une ville si attachante.

A l’évidence, je suis heureux de vous accueillir et de pouvoir échanger régulièrement avec vous grâce à cette précieuse plate-forme de communication, où sera mise à la disposition de tous, une gamme diverse d’informations sur notre commune.

En parcourant nos pages, vous découvrirez des plages renfermant les potentialités de notre cité, vous vous familiariserez avec les maillons de notre appareil communal. Le but est de vous amener à mieux vous imprégner du fonctionnement des organes et services de la mairie, dans le but de mieux vous servir. Car, tel est le socle d’existence.

Grâce à la magie de l’internet, vous aurez accès à tout ce qui concerne l’économie, l’éducation, la santé, le commerce et le transport à Bouaké.

Mais, cette tribune va plus loin. Elle est une lucarne sur les richesses du notre patrimoine culturel, cet héritage légué par nos ancêtres et qui fait la spécificité de notre identité.

Cité multiculturelle fondée à partir du village de Gbèkèkro en 1898, ville de brassage des peuples issus des quatre horizons de la sous région, Bouaké renferme beaucoup de charmes. La première étant sans doute, la chaleur humaine et l’enthousiasme avec lesquels tout voyageur est accueilli et peut y demeurer le temps qu’il voudra. Et cela, conformément notre devise : « De Nombreux Peuples, une seule Cité ». Au sortir de ses dix années de crise profonde, notre cité est à la croisée des chemins. Soucieuse de rattraper le retard accusé et de revendiquer sa légitime place dans le concert des villes modèles, Bouaké s’est engagée dans une dynamique de redressement où tout est priorité :
Reconstruction du marché central, réhabilitation de l’abattoir municipal, reprofilage des routes inter-quartiers, augmentation des capacités d’accueil de nos écoles et maternités, assainissements des rues et espaces publiques, modernisation de nos marchés de proximité, informatisation de l’Etat civil et des régies financières de la mairie. Bref !
Que de chantiers aussi importants les uns que les autres dont les impacts se ressentent directement dans le quotidien. C’est pourquoi nous comprenons cette impatience qui grandit chez nos administrés. Nous la mesurons à sa juste valeur car étant un indicateur de votre attachement à la mère commune et de l’intérêt que vous portez tous à l’endroit de notre équipe.

La route du développement est longue et semée d’embûches. Et pour une cité, comme la nôtre, sortie d’un coma profond de dix longues années, le réveil exige un peu plus de temps et patience.

Mais au moment où se profil la moitié de notre mandature, nous pouvons vous assurer que nous sommes sur la bonne voie. Jour après jour, obstacles après obstacles, des pas se posent chaque instant vers l’amélioration des conditions de vie des populations. Des progrès peut-être pas forcement visibles aujourd’hui, mais fondamentaux, aussi petits soient-ils, pour l’incubation et l’éclosion d’un développement durable et partagé.

Nous avons une vision à long terme du développement urbain et cette tâche, vous l’imaginez aisément, requiert beaucoup d’endurance et de collaboration et de communication avec nos populations. Dans la mesure où nous nous voulons comme cette équipe municipale, mise en place par les populations et pour les populations.
Dans un système démocratique comme le nôtre, les actions de développement conçues pour le développement de la commune, ont d’abord pour finalités les administrés. C’est pourquoi, vos critiques, vos jugements sur tel ou tel aspect des réalisations de la mairie sont vivement attendus.

L’enjeu est d’être le proche de vous, en vue d’une adhésion de toutes les forces en présence, aux fins de marcher dans les sillons de progrès tracés par les pères fondateurs de notre ville.
Au plaisir de recevoir vos critiques et propositions, je vous souhaite une excellente navigation, dans l’espoir que vous ferez partie de nos hôtes, le plus tôt possible, quelque soit votre pays ou région de résidence.


 

DJIBO Youssouf Nicolas
Maire de la commune de Bouaké

Faire un commentaire