cliquez sur le plan

La résurrection de la foire carnaval de Bouaké

Les grandes légendes ne meurent jamais, elles réapparaissent tôt ou tard. La résurrection de la Foire carnaval de Bouaké n’échappe guère à cette fameuse loi naturelle. Démarré dans les années 6 ce grand rendez-vous socioculturel, a incontestablement hissé, au fil des années la renommée de notre cité » hors de nos frontières.

Bouaké avait sa marque de fabrique sur l’échiquier culturel national et sous régional. Quand Ouaga se vantait de son Fespaco, Niamey de son Festival de la mode Africaine, Mopti de son Festival International, Bouaké tapait sa poitrine aux sons de sa mythique Foire carnaval. La descente aux enfers de notre pays, consécutive aux crises à répétition depuis les années 90 avait changé cette donne. Sur les plates-formes internationales du donner et de recevoir ; en termes d’évènements culturels de grande envergure, Bouaké allait les bras vides.

Du 7 au 12 avril prochain, c’est cette parenthèse qui se clôt définitivement. La Foire carnaval de Bouaké, rebaptisée << Foire Forum Carnaval de Bouaké renait de ses cendres. Adepte de feu Félix Houphouët Boigny qui, croyait dur comme fer que, tout progrès économiques et industriel se fait << sans renier le passé, sans tourner le dos à celles de nos formes de civilisation qui consistent notre originalité et dont le monde a grand besoin, le maire Djibo Youssouf Nicolas a retroussé ses manches pour ce retour effectif du carnaval. Durant ces six jours, la capitale du centre de la Cote D’Ivoire deviendra la capitale des villes secondaires de l’espace UEMOA.

Avec à la clé, l’adoption d’une charte, prélude au forum de 2016 avec les projets d’un montant de 10 millions d’euros, bénéfique au développement et créant ainsi de nombreux pôles économiques régionaux.

Source : La Tribine de GBEKEKRO

Faire un commentaire